Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/29/d365982308/htdocs/wordpress/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Animez-vous ! | Ewillane

Ewillane

Jouez la carte de l'imagination !

Animez-vous !

0

Faisant le pendant à l’article précédent qui était axé, rappelons-le, sur le blâme, « Animez-vous ! » tente d’équilibrer la balance en proposant à présent une éloge. 

 

De nos jours, les rêves sont écharpés, déchirés, détournés par une société en crise. Dernier bastion encore en marche ; l’industrie du rêve bat son plein. Le cinéma est une des dernières choses qui fasse encore rêver. Pourtant, alors que le public est abattu par la morosité ambiante, les films dramatiques abondent. Oh, bien sûr, ce n’est pas tellement nouveau. Il y a bien moins de comédies que de films dont on ressort les nerfs en vrac.

C’est la raison pour laquelle j’ose le clamer bien fort. Que vivent les films d’animation ! Ces films que l’on dit pour enfants mais que l’on va voir, sous couvert d’une petite cousine ou d’un neveu à chaperonner, nous retournent véritablement la tête. On rit, on pleure, c’est selon. Mais lorsque l’on ressort de la salle, c’est toujours avec le sourire aux lèvres et des étoiles plein les yeux.

De tout temps, l’humanité a aimé les histoires, les contes. Ce n’est pas pour rien que le film d’animation a remis au goût du jour les classiques de la littérature pour enfant. La Belle au bois dormant, Cendrillon ou encore Les milles et une nuits, autant de Walt Disney qui nous ont fait rêver, autant de contes que nous avons adorés entendre le soir à la chandelle, lorsque nos mères nous incitaient à dormir dans une immensité de monstres, de fées et de preux chevaliers.

Et puis le temps a passé sur les dessins animés. La technologie a fait sa place et maintenant ce sont des films d’animations, entièrement en 3D qui nous ravissent et nous fascinent par leur réalisme ou leur beauté. Ici, plus d’histoires de ma mère l’Oie. Place aux contes modernes où les petites filles envahissent le monde des monstres du placard, où les humains sont la proie des fantasques péripéties d’une bande d’animaux préglaciaires plus ou moins disparus depuis, et où la terre presque morte est laissée au bon soin de petits robots nettoyeurs. Contes écologiques ou tout simplement contes de fées tordus pour surmonter sa peur, les films d’animations restent un moyen d’éduquer.

On n’oublie pas pour autant nos voisins du bout du monde, les japonais, passés maîtres dans le film d’animation. On ne peut oublier les chefs d’œuvres des studios Ghibli, plusieurs fois primés, qui nous invitent à découvrir les contes d’autres cultures. Car dans l’animation aussi, on  ouvre son esprit au monde.

Retombez en enfance…

 

A partager :
  • Twitter
  • Print

Alors, qu'est-ce que vous en avez pensé ?


  • − un = 6