Ewillane

Jouez la carte de l'imagination !

Marche

0

J’aime à marcher sans but, juste ressentir la terre défiler sous mes pas et imaginer l’infini des possibles qui s’ouvre devant moi. Que verrais-je si je m’abandonne à cette route boisée ? Quelle aventure m’attend au prochain détour du sentier ? Et tandis que mon imagination vagabonde au rythme de mes pas, me murmurant à l’oreille mille merveilles et me faisant ressentir au plus profond de moi les tumultes des passions aventureuses, les joies et les désespérances de mille vies et la paix bienfaitrice de cette communion ambulatoire, mes yeux admirent chaque détail qui s’offrent à eux — beautés architecturales de la terre et des hommes ou scènes de vie, moi qui en suis à la fois le coeur et la peau — les superposant à mes visions enchantées pour créer un tourbillon de sensations qui grondent jusqu’au vertige. Alors vient l’épiphanie silencieuse, l’apothéose où la solitude est habitée, où le bruit devient musique aphone, où l’infini de tous les univers possibles se cristallise dans une simple feuille.

A partager :
  • Twitter
  • Print

Alors, qu'est-ce que vous en avez pensé ?


  • deux + = 4