Ewillane

Jouez la carte de l'imagination !

Bienvenue à Cadwallon, la Cité des Voleurs

0

La couverture de la boîte de jeu

Une nuit sans Lune s’est abattue sur la Cité endormie de Cadwallon. Les rues pavées se sont entièrement vidées de la foule opulente qui grouillait encore il y a quelques heures. Dans l’ombre, une silhouette guette la ronde de la milice avec attention. La voie est libre ! Elle s’élance et court en silence à travers les ruelles. Une fenêtre est entrouverte en hauteur. En deux bonds agiles, la silhouette s’est hissée jusqu’à l’ouverture et s’est coulée à l’intérieur sans un bruit.

La pièce désordonnée est éclairée par une faible bougie. Un homme est endormi sur le bureau, près d’un coffret à la serrure complexe. L’intrus abaisse son masque et s’autorise un sourire. « C’est encore plus facile que ce que j’imaginais », pense Elise. Cette jeune femme aux formes plantureuses et à la chevelure de feu n’a pas son pareil pour dévaliser le cœur et le portefeuille des hommes. Et cette fois-ci, pas besoin de minauder pour obtenir le magot ! Elise s’approche du coffret. Les lattes du parquet jouent sous ses pieds : un grincement plus fort se fait entendre mais l’homme dort du sommeil du juste. La serrure du coffret ne résiste guère aux doigts agiles de la belle et le moment de découvrir le butin approche. 

De la paperasse ? Même pas un petit collier de rubis ou une bague en or à se mettre sous la dent ? Par les bijoux de famille du Très Haut, on ne met pas sous clé ce qui n’a pas de valeur ! En regardant de plus près, ça ressemble à des Titres au porteur… Elise sourit en quittant la pièce par la petite lucarne. Mais… la milice attend en bas ! Vendue par les Nocturnis sans doute… Qu’à cela ne tienne, il y a longtemps qu’elle n’avait pas fait de courses poursuites sur les toits. 

Décidément, c’est une belle nuit pour la cambriole !

  

Mon royaume pour un Ducat !

Un de nos Voleurs, Tortok, est au prise avec la milice.

Un de nos Voleurs, Tortok, est au prise avec la milice.

Voilà ce que vous ressentirez en jouant à la Cité des Voleurs, si comme moi vous avez un peu d’imagination ! Ce jeu de plateau pour 2 à 4 joueurs propose de vous mettre à la tête d’une équipe de quatre voleurs qui va détrousser la ville allègrement. Mais attention, vous n’êtes pas seul sur le coup ! Et si votre but est de ravir les honnêtes citoyens de Cadwallon, rien ne vous empêche d’aller titiller un peu les gangs rivaux pour la gloire — et quelques espèces sonnantes et trébuchantes ! A vous de vous enrichir le plus rapidement possible et de vous échapper avant que la milice n’ait réussi à vous mettre le grappin dessus.

Pour ce faire, vous disposez d’un plateau de jeu représentant la Cité sur lequel sont déposés des trésors. Vos personnages, sous forme de figurines, vont arpenter les rues et bâtiments pour crocheter ou forcer les coffres et s’emparer du butin. La grande Guilde des Voleurs, qui règne dans l’ombre sur la ville, vous fournira des contrats plus ou moins juteux en l’échange de vos larcins. A vous de vous procurez le plus de marchandise possible pour faire affaire avec elle. Bien entendu, tout voleur qui se respecte ne rechignera pas à aller fouiller les poches d’un confrère, si cela devait être profitable à son butin, alors faites attention à vous !

Un plateau de jeu bien fourni !

Un plateau de jeu bien fourni !

 

Valdur, du clan Nocturnis, essaye de s'emparer d'un butin !

Valdur, du clan Nocturnis, essaye de s’emparer d’un butin !

A vous de faire preuve de stratégie pour faire attaquer vos rivaux par la milice ou pour vous débrouiller pour contrecarrer leurs plans. Les cartes arcanes vont d’ailleurs bien vous faciliter la tâche : vous pouvez ainsi forcer votre adversaire à crocheter une nouvelle fois la serrure du coffre pour obtenir son butin, relancer ou augmenter votre nombre de dés pour obtenir une chance de battre le voleur d’en face. Et surtout, surtout, n’oubliez pas d’utiliser les capacités de vos personnages. Elise, par exemple, obtient 2 ducats si elle réussit à ouvrir le coffre en obtenant un 1 ou un 2 à son jet de dés (on réussit à ouvrir un coffre si on fait 4 ou moins, sans quoi il faudra renouveler la tentative).

 

Alarme !

Dans l'aventure "Le club des assassins," vous serez aux prises avec Isabeau, l'envoyée du Duc.

Dans l’aventure « Le club des assassins, » vous serez aux prises avec Isabeau, l’envoyée du Duc.

Le jeu pourrait en rester là et on aurait déjà de quoi s’amuser pendant une heure. Seulement, il nous propose ce petit truc en plus qui fait toute la différence : une histoire. Ou plutôt des histoires, à la manière du Hero Quest de notre enfance, dont les concepteurs ne cachent pas l’inspiration. Car lorsque vous jouez à la Cité des Voleurs, vous jouez l’un des huit scenarii inclus dans le jeu — mais vous pouvez en trouver de nouveaux dans l’extension ou par le biais de la communauté internet — ce qui permet de renouveler l’expérience de jeu tout en s’immergeant dans l’univers de Cadwallon. La fille du duc a été enlevée et vous espérez être richement récompensé pour sa délivrance ? Vous voulez vous emparer de l’héritage du vieux maitre alchimiste en bravant les pièges qu’il a laissés derrière lui ? Choisissez la carte scénario qui vous convient  et amusez-vous !

Mais attention, lorsque vos agissements ont enfin été découverts et que l’alarme est sonnée, il ne vous reste que peu de temps pour faire sortir vos montes-en-l’air de la cité et récupérer le butin ! Comme souvent, celui qui a le plus de ducat à la fin l’emporte…

L'équipe victorieuse sur son tas d'or, subtilisé de haute lutte !

L’équipe victorieuse sur son tas d’or, subtilisé de haute lutte !

 

En résumé

– Un jeu simple et divertissant pour 2 à 4 joueurs (temps de partie : 1h/1h30)

– Des aventures renouvelées que vous pouvez vous-même inventer si le coeur vous en dit

– Une pléthore de personnages, figurines, trésors, jetons, etc.

– Edité par Hazgaard Editions et Dust Games, distribué par Millennium.

 

A partager :
  • Twitter
  • Print

Alors, qu'est-ce que vous en avez pensé ?


  • deux × = 16